Nous voici déjà arrivés à la partie la plus importante de notre guide, même si nous n’en sommes pas pour autant à la fin. Cette fois, nous allons nous concentrer sur les principaux gestionnaires de contenu, des outils qui faciliteront la mise en place de votre site web, même si vous n’avez que peu (ou pas) de connaissances en programmation.

Chapitre 04 : Gestionnaires de contenu (CMS)

Que sont exactement les « gestionnaires de contenu » ? Plus connus dans la langue de Shakespeare sous la dénomination de « Content Management System » ou encore sous l’abréviation « CMS« ,  les gestionnaires de contenu sont tout simplement des logiciels destinés à faciliter la création et la gestion de sites web. Conçus par des équipes de développeurs, soutenus par d’importantes communautés d’utilisateurs et de contributeurs, disposant de supports, de forums et de riches bibliothèques de documentation, ils occupent une grande partie du marché actuel de la création de sites web. Vu leurs nombreux avantages et leur évolution constante, les CMS ont également séduit les agences web ainsi que les grandes entreprises de renommée mondiale.

Il existe une grande quantité de CMS, les plus utilisés étant WordPress, Joomla!, Prestashop, ou encore Drupal. Je vous encourage vivement à vous rendre sur leurs sites officiels afin de vous familiariser avec leurs spécificités et fonctionnalités respectives.

Gestionnaires de contenu CMS

Avantages des gestionnaires de contenu :

L’avantage principal des CMS est que ceux-ci s’adressent à tout le monde puisqu’ils nécessitent pas de connaissances en langages de programmation. Précisons toutefois que c’est un peu comme dans l’automobile; on peut très bien conduire une voiture sans connaître la mécanique mais il est toujours bon de disposer de quelques notions malgré tout.

Les CMS s’installent facilement et rapidement et, bien que la procédure soit accessible à tous, il est de plus en plus courant de voir les sociétés d’hébergement décharger leurs clients de cette tâche lors de toute souscription d’abonnement, et ce, gratuitement. Cela se limite, le plus souvent, à ceux évoqués ci-dessus.

A lire aussi :  Guide pour préparer son site

Les CMS sont évolutifs car ils sont constamment mis à jour par leurs développeurs pour répondre au mieux à la demande du marché.

Inconvénients des gestionnaires de contenu :

Si les CMS constituent une bonne base pour réaliser votre site web, ils ne disposent cependant pas de toutes les fonctionnalités dont vous pourriez avoir besoin. Il vous faudra chercher, dans leurs bibliothèques, les extensions et autres modules qui vous conviennent.

L’inconvénient le plus souvent invoqué est celui de la sécurité, ce qui n’est que normal puisqu’il s’agit d’un code commun à tout utilisateur. Il est vrai qu’une faille de sécurité présente dans le code source pourrait permettre à des hackers de pirater une multitude de sites. Pour éviter au maximum ce désagrément, il est impératif de renforcer la sécurité de son site par le biais d’une extension (gratuite ou payante), ou en ligne par l’intermédiaire d’une société spécialisée (payant); un peu à l’image de ce que vous feriez pour votre ordinateur au moyen d’un antivirus.

En conclusion :

Les CMS ont le vent en poupe ! A vous maintenant de faire le choix de celui qui correspond le mieux à votre projet mais cela ne devrait pas vraiment vous poser de problème. Il ne vous restera plus qu’à dénicher ensuite le thème graphique le plus approprié tout en veillant à l’aspect « Mobile Friendly« , ce que nous verrons dans le chapitre suivant.

Prochain rendez-vous : « Responsive Web Design »

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur :